Carthaginoise

Publié le par Catherine Picque

Je t'écris ce slam

car si j'étais un homme

ce slalom entre les mots ne serait pas unique.

Tu es ma guerre punique

Ton rire unique en cascade

me laisse en rade à Carthage

j'enrage de ne pas être ton unique.

Je dois rester prosaïque

je prends mon Bic comme antirabique

en Cyrénaïque une sirène dans mon caïque.

C'est un cas typique, platonique

Il serait sage que je reste laconique,

mais j'enrage de ne pas être ton unique.

Tu es ma guerre punique.

Publié dans Poème

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article