Tableau des dégommés

Publié le par Catherine Picque

Tableau des dégommés

Armée de mon marqueur rouge,

je trace un trait comme un premier couperet,

puis un deuxième dans la diagonale opposée, par sécurité.

Ainsi sont éliminés les emmerdeurs, envahisseurs, de ma tranquillité intérieure. Mon trombinoscope relationnel est rempli de guillotinés qui portent cette marque écarlate. Ces infortunés, inconscients de l'infamie, continuent à opiner du chef ou à me regarder de haut.

Leur statut de décapités, les prive d'influence. Qui accorderait de l'importance à l'opinion d'un poulet sans tête, qui continue à courir dans tous les sens ?

Publié dans Autofiction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Michel 27/01/2016 23:07

Merci pour cette démarche poétique et imagée.