Valérian, Hippolyte, Nasser

Publié le par Catherine Picque

Valérian, Hippolyte, Nasser

A mon fils Valérian, Hippolyte, Nasser

Parents fiers comme Artaban,
devant leur vaillant
korrigan occitan,
Valérian vif-argent,
conquérant le tour du cadran

Une maman presbyte,
un ovocyte au zénith,
et son acolyte un hoplite,
en granit, héritent d'un
Hippolyte qui dynamite
les rhino-pharyngites

Nasser, notre air
tu confères à notre sphère
un air de croisière printanière.
Ta crinière solaire,
en un éclair nous libère,
de l'ère des galères.

Publié dans Poème

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article