Ni souris, Ni groupie Acte III, scène 1

Publié le par Catherine Picque

Zoé, vérifiant qu’il n’y a personne dans le local, puis se dirigeant vers l’escalier

Elles sont parties ! Et toi de ton côté ?

Sam, voix off

C’est clean

Zoé, ramassant un mouchoir en soie rouge appartenant à Charlotte

En plus, elle a des vapeurs tout le temps… C’est pas un signe ça ?

Sam, voix off

La ménop aussi, ça vaporise

Zoé

Tu vois Charlotte au Monop ? Elle, c’est Fauchon au minimum.

Sam, revenant de l’escalier

Elle est klepto ?

Zoé

Mais non ! Elle a tout ce qu’elle veut, shoes, fringues, et que de la super came !

Sam

Alors, pourquoi elle crise au Monoprix ? Elle veut déjà s’acheter des coussinets d’allaitement ?

Zoé, éclatant de rire

C’est pire qu’un cadavre exquis notre conversation !

Sam

Elle est sensée connaître les surréalistes, la lycéenne ?

Zoé

On est seules, je peux enlever ma peau d’âne…

Sam

Elle se prend pour Deneuve maintenant… Remarque vues tes relations avec ton « daddy »…

Tu devrais faire gaffe, et pas lui rouler des pelles dans la voiture garée devant l’immeuble

Zoé

Ah ! Merde ! Tu nous as vus ?

Sam

Ouais, pas mal ton rédac chef, un peu vieux beau sur le retour, mais bon … sur une ingénue, son numéro doit encore marcher

Zoé

Il n’a que quarante ans et je ne suis pas une oie blanche !

Sam

Bon alors, c’est quoi mon taf ? Poser un micro ?

Zoé

C’est pas le Watergate ici ! Tu te prends pour un plombier avec tes moustaches de Mario ?

Sam, imitant un mafieux et enserrant Zoé

Je t’ai à la bonne poulette, mais me cherche pas là-dessus !

Mathilde, qui est arrivée sur la pointe des pieds dans les escaliers, ses chaussures à la main

Hum ! Hum !

Zoé, se libérant de l’étreinte de Sam

Ah ! Mathilde, je te présente Sam.

Sam, Mathilde.

Mathilde, lui serrant la main

C’est gentil d’avoir accepté de jouer mon fils, elle tourne autour de lui, c’est parfait, c’est parfait, vous avez à peu près le même âge…Et en plus, vous savez faire des imitations !

Zoé

Ah, oui ! L’accent québécois ! Le père de Joël était des Laurentides, alors forcément…

Sam

Tabernacle ! Moi aussi je suis de l’autre côté de la petite rivière !


 

 

Publié dans Théâtre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article