Sensibles Acte I, scène 1

Publié le par Catherine Picque


 

La cuisine d’une maison dans un village de montagne, la sonnette retentit, arrive du jardin un homme d'une trentaine d'années du papier aluminium à la main

Fils

J'arrive, j'arrive !

Il ouvre la porte sur laquelle on voit plusieurs logos alertant sur les dangers des ondes électromagnétiques et sur les produits chimiques. Un homme à la tête ensanglantée s'écroule dans ses bras.

Escroc

Ma voiture dans le fossé… juste à l'entrée du village, mon GPS s'est arrêté, j'ai oublié de tourner…

Fils, acheminant  le blessé vers une chaise

C'est parce qu'on est en zone blanche, pas d'ondes, pas de GPS, c'est un safe village…

Escroc

Heureusement, je vous ai trouvé, tous les habitants ne vivent pas dans des grottes...

Fils

Ah, ça, c’est ma mère, dans le fond du jardin… Vous voulez la voir ?

Escroc

Non, non, ne la dérangez pas, et puis ce serait de la curiosité malsaine…

Fils

Je vous propose ça, parce qu’elle est médecin, enfin elle l’était avant les… spirales avec son index
 

Escroc

Vous n’êtes pas sujet aux… ondulations de la main

Fils

Aux divagations ?

Escroc

Excusez-moi, je suis maladroit, chancelle et s’assoit de justesse sur une chaise

Fils

Je crois que vous avez besoin d’être examiné, même par un médecin divagant ! Je vais la chercher. Il part vers le jardinet revient avec une femme d’une cinquantaine d’années avec sur la tête des sortes de papillotes en aluminium.

Escroc

Je me sens beaucoup mieux essayant de se relever. Je vais aller au village !

Mère, voix énergique et sûre d’elle

Ne dites pas n’importe quoi, on est dimanche et le seul médecin du village est dans une grotte à cette heure-ci !

Escroc

Ah ! Lui aussi, il… même geste, en regardant le plafond

Mère

Oui, il observe des stalactites, il fait de la spéléologie, c’est son dada… se dirige vers l’entrée en imitant un enfant sur un cheval de bois

Escroc

Vous êtes sûr, essayant de se relever à nouveau

Fils

Le cataclop de fin, c’est juste pour vous faire flipper, elle aime bien en rajouter pour les sceptiques

Mère

Écoutez mon petit poulain, et ne bougez plus… mettant ses lunettes et enfilant des gants chirurgicaux… Vous avez de la chance que je ne sois pas allergique au latex, parce qu'en plus d'un bon coup sur la tête , préparant son fil et son aiguille vous vous chopiez une septicémie…

Escroc

Vous n'avez pas plutôt de la colle chirurgicale ?

Mère

Non, on n'a pas de superglue ici.

Fils

Vous avez bien compris que vous êtes dans un Safe village, donc pas d'ondes et pas de produits chimiques…

Escroc

Mais je ne vous parle pas de la colle pour le bricolage, mais d'une colle pour les plaies

Mère

Mais qu'est ce que vous croyez ? Qu'il y a des molécules pour votre garage et d'autres pour le bloc opératoire ? Dans les deux cas c'est du cyanoacrylate…

Fils

Les chirurgiens américains s'en servaient pendant la guerre du Vietnam…

Mère, préparant une seringue

Allez d'abord une petite piqûre pour insensibiliser tout ça…

Escroc

Vous croyez ? C'est vraiment nécessaire ?

Fils

Mimique rassurante

Mère

Vous préférez une bouteille de rhum ? Vous savez on a un peu progressé depuis la Guerre de Sécession. Je dois vous faire au moins 10 points

Escroc

Je supporte pas les piqûres !

Mère

Vous faites des malaises vagaux ?

Escroc

mine interrogative

Fils

Vous tombez dans les pommes ?

Escroc

Oui, ça m'arrive …

Mère, poussant une bergère vers les pieds du patient et prélevant de l'eau dans un broc qui traîne sur la table

On lui surélève les jambes et on lui asperge le visage…

Fils

Pincez-vous la jambe et récitez l'alphabet à l'envers…

Escroc

Z...Y…

Mère commence l'intervention

Fils le stimule en faisant des gestes de saut de puce avec son index pour passer à la lettre suivante

Escroc, voix vacillante

Xxxxx….

Mère

Va lui chercher un verre

Fils se dirigeant vers le salon

Cognac, Calva, Génépi ?

Escroc, dans un souffle

Normandie...

Mère, criant en direction du salon

Le soldat Ryan préfère du Calvados !


 


 


 

Publié dans Théâtre

Commenter cet article