Déesse muette

Publié le par Catherine Picque

Combien de poussettes depuis notre  watergate ? 

Aux oubliettes, ma requête concernant ton amulette.

Sur ces entrefaites le Loch Ness

De notre jeunesse nous jette

Sur le limes de la tendresse.

 

Malgré ma rudesse de suffragette, 

Avec hardiesse, je confesse

devant une étiquette de Déesses Muettes

Qu'encore je nous projette

Comme une facette de ma planète

 

Avec noblesse et sagesse

Sans promesse, tu rapièces

mon battledress, et je progresse

En dehors de ma forteresse.

Publié dans Poème

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article